mercredi 18 juillet 2012

Bingo féministe!

Dernièrement l'article Bingo féministe et “mansplaining” ainsi que des conversations ardues sur les médias sociaux au sujet du féminisme m'ont donné le goût de revoir les versions de bingo féministe et d'en adapter spécialement pour la situation au Québec, le premier est plus général et l'autre fait état du récent débat assez virulent autour de l'humour sexiste.

Un bingo féministe? C'est tout simple! Vous passez un mauvais moment à débattre pour une énième fois sur le féminisme et on vous sert les clichés habituels. Et bien, pourquoi ne pas remplir cette grille de bingo, question de rendre la tâche plus distrayante!

Vos adversaires lors de vos joutes verbales vous servent une phrase classique qui ne figure pas au tableau ? Faites nous en part dans la section commentaire plus bas!







Voici d'autres bingo qu'on peut retrouver sur le web!


Un bingo pour les féministes qui jouent à des jeux vidéos!

                                   Une version en anglais (qui a grandement inspiré notre version)






Une version sur les commentaires que recevaient un blog




Une version sur les arguments sexistes dans le milieu de la bande dessinée





Une version sur ce qu'on entend sur les agressions sexuelles




samedi 7 juillet 2012

''Il faut que tu vois ça'' ou ''Je vais te montrer les meilleures serviettes mentruelles derrière un rideau''

Dernièrement, cette publicité a attiré mon attention :

(Elle ne se retrouvait pas sur le web alors la pub est filmé avec les moyens du bord. Désolé, il manque une partie du début, où la femme contemple un tableau dans une galerie d'art, l'homme s’approche d'elle et commence la conversation.)

video



Bon... par où commencer!

C'est assez clair, c'est une publicité de serviettes menstruelles de Stayfree (propriété de Johnson & amp; Johnson), bien que jamais on ne mentionne les mots menstruations, serviettes, règles etc. On parle seulement du ''défi'' et de voir ''ça''. On observe clairement un tabou autour du sujet dans le dialogue, peut-être parce qu'un des personnages est un homme?

D'ailleurs, c'est assez étrange, il n'est pas assez à l'aise pour parler ouvertement de menstruations ou montrer clairement les serviettes (le rideau qui se ferme), mais assez pour accoster des femmes sur la place publique, les inviter à changer de serviette et relever le fameux défi. D'ailleurs, la page facebook de la compagnie est remplie de commentaires de femmes mécontentes qui mentionnent que la publicité est stupide et que ce n'est pas un homme qui va leur dire quelles serviettes utilisées. Visiblement le paternalisme n'est pas apprécié, surtout lorsque le fameux ''impressionniste'' de la publicité n'a bien évidemment jamais utilisé de serviettes.

Oh surprise, en faisant des petites recherches, on découvre que ce n'est pas la première publicité peu reluisante de cette compagnie. Il y a deux ans, une série de publicité avait fait jaser. Elles mettent en vedettes Ryan, qui confectionne des jouets pour des enfants défavorisés, Trevor, un médecin obsédé par le ménage, et Brad, un cuisinier et auteur de livres. Les trois enlèvent soudainement leur t-shirt et expliquent les avantages des serviettes.

Deux articles de l'époque sur le sujet
Campagne sexiste de Stayfree
Des beaux mâles et des serviettes hygiéniques : la pub Stayfree


De mon côté, après visionnement, j'ai dû rire pendant deux minutes tellement le concept est ridicule et stéréotypé.
Voici la publicité de Brad et  Ryan:

Stayfree:A date with Brad from Faruk Erman on Vimeo.



Stayfree:A date with Ryan from Faruk Erman on Vimeo.



On dirait que les publicitaires échouent lamentablement à inclure des hommes dans les publicité de produits mentruels sans utiliser un ton paternaliste ou des stéréotypes grossiers. Pourtant, il pourrait être intéressant de voir des hommes abordés ouvertement (et normalement) les menstruations afin de briser le tabou menstruel et non pas seulement afin de se mettre torse nu ou nous faire la leçon.  Malheureusement, avec le sexisme ambiant dans le monde de la publicité, on va peut-être attendre longtemps ce genre de publicité.


lundi 2 juillet 2012

Patriarcat à bord!



Deux incidents avec des compagnies aériennes sont survenus récemment. Le sexisme ne se repose jamais, même pas dans les avions!

Une pilote d'avion brésilienne expulse un passager sexiste

Un transporteur aérien du Brésil a annoncé mardi qu'une pilote avait expulsé un passager de son appareil parce que celui-ci faisait des commentaires sexistes au sujet des femmes qui pilotent des avions.
Le transporteur, TRIP Linhas Aéreas, affirme dans un communiqué que la femme pilote a expulsé le passager avant le décollage, après qu'il eut exprimé haut et fort des commentaires sexistes en apprenant que le pilote était une femme. L'avion a finalement décollé vers sa destination, l'État de Goias, avec une heure de retard.
Le passager impliqué dans l'incident de vendredi n'a pas été identifié. Des policiers sont venus le chercher dans l'avion et il a été escorté à l'extérieur de l'aéroport de Belo Horizonte.
Le transporteur a indiqué qu'il ne tolérerait pas les remarques désobligeantes au sujet de ses 1400 femmes pilotes.

Une femme qui pilote un avion, scandale!

                                                               ______________


Aux États-Unis, c’est une dame pro-choix qui a du se défendre de porter un t-shirt pour le droit à l’avortement à bord. La femme, avant son transfert, a été convoqué par le pilote qui lui a signifié qu’elle devrait retirer son chandail avec le slogan: If I wanted the government in my womb, I’d fuck a senator.”, car il était offensant. La femme a finalement manqué son vol suite aux discussions et a couvert son chandail avec un foulard. Visiblement, il est fort probable qu'aucune politique réelle sur le sujet n’existe et que le pilote a voulu faire passer une mauvaise journée à une militante pro-choix.



Une affiche avec le fameux slogan.